poupon

Grossesse : ce que vous devriez et ne devriez pas manger

Бременност: какво трябва и какво не трябва да ядете

Fan de bebe reborn et poupée reborn ? Retrouvez tous nos poupées reborn en silicone à -20 % dans notre boutique BEBE REBORN avec le code MBR20

Pendant la grossesse, l’alimentation joue un rôle essentiel car elle contribuera à votre bonne santé physique et psychologique et assurera la croissance et le bon développement de votre bébé. Votre corps a besoin de beaucoup d’énergie et vous devez bien manger pour répondre aux besoins et aux désirs de votre bébé. L’énergie requise augmente d’environ 10%, mais chaque femme a un corps volumineux et son propre métabolisme.



L’importance de l’alimentation pendant la grossesse

Une alimentation équilibrée préviendra certaines maladies qui s’aggravent pendant la grossesse, comme la fatigue, la constipation, le surpoids, l’anémie, la décalcification, etc.

L’objectif de maintien d’un contrôle alimentaire et d’une prise de poids raisonnable correspond à la minimisation des risques tels que le diabète chez la mère et l’enfant, les complications à la naissance, les vergetures, les déformations de la colonne vertébrale ou l’inconfort général dû à l’excès de poids.



Que ne doit-il pas manquer dans l’alimentation d’une femme enceinte ?

L’alimentation doit être basée sur une répartition harmonieuse des lipides (graisses), des glucides (sucres), des protéines (protéines) et des minéraux.

Graisses animales : Fournit de la vitamine A, qui assure le bon développement du système visuel du bébé. On les trouve dans le beurre, la crème, le lait, etc.

Graisses végétales : Aide à construire les membranes cellulaires. Huile d’olive, huile de tournesol, etc.



Les acides gras : impliqué dans le développement du cerveau fœtal. Saumon, hareng, sardines, etc.

Protéines animales : Transmis par la viande, le poisson, les œufs, etc. Ce sont des aliments clés pour le développement de l’embryon, car ils assurent sa croissance. Une moyenne de 70g par jour est nécessaire. La viande rouge, consommée deux ou trois fois par semaine, garantit l’apport de fer nécessaire à la production de globules rouges et prévient l’anémie chez la future maman.



Calcium : Les produits laitiers sont riches en ce minéral, ainsi que les fruits, les légumes, etc. Les besoins en calcium augmentent de 900m à 1200mg par jour tout au long de la grossesse. Le calcium participe à la formation des os et des dents du futur bébé et réduit la fréquence des troubles de stress pendant la grossesse. 300mg de calcium équivaut à 250ml de bol de lait, 2 yaourts, 300g de fromage blanc, 1k oranges, etc.

Vitamines : Ils sont nécessaires à notre corps et jouent un rôle très important dans le bon développement du fœtus. La grossesse augmente significativement les besoins, comme c’est le cas de la vitamine B9 ou de l’acide folique. Son absence peut, entre autres, provoquer une anomalie dans la formation de la colonne vertébrale (spina bifida) ou un accouchement prématuré. Le corps ne produit pas de vitamine B9, son manque doit donc être compensé par l’alimentation. L’acide folique est présent en grande quantité (entre 100µg et 100g) dans le foie gras, les épinards, la laitue, les noix, les amandes, les cacahuètes, le cantaloup, etc. et dans une moindre mesure dans les avocats, les choux, les endives, les artichauts, les œufs, les oranges, les bananes, le riz, la semoule, le maïs, etc.



Les glucides : Vous les trouverez dans les pâtes, le pain, les pommes de terre, les légumineuses. Sa consommation vous donnera plus d’énergie pendant les neuf mois de grossesse.

Aliments dangereux pendant la grossesse

Même si vous mangez sainement, vous devez savoir qu’il y a certains aliments que vous devez éviter pour éviter les infections ou d’autres risques pour votre bébé.

Non pasteurisé Fromages : Choisissez des fromages affinés, à consistance ferme et pasteurisés. Et retirez la peau. Ne mangez pas de fromages à pâte molle, bleue ou moisie tels que Cabrales, Camembert, etc. car ils peuvent contenir une bactérie appelée listeria. Bien que vous ne devriez pas vous soucier du fromage fondu, car la listeria ne tolère pas la chaleur.



Des œufs : Vous pouvez risquer de contracter la salmonelle. Pour éviter cela, ne mangez pas d’aliments contenant des œufs crus ou préparés, comme la mayonnaise maison, les tortillas pas assez cuites, les crèmes anglaises ou les desserts à base d’œufs crus comme le tiramisu.

Viande : Le parasite responsable de la toxoplasmose se développe chez les animaux qui mangent de l’herbe contaminée par des excréments de chat et reste dans la viande crue. Pour cette raison, il faut s’abstenir de manger de la viande non cuite, comme le carpaccio, le steak tartare, la charcuterie, etc. Il faut aussi bien se laver les mains et se laver les ongles après avoir manipulé de la viande. Ainsi que les fruits et légumes, si vous allez les manger crus, car ils ont été en contact avec un sol fertilisé avec des excréments porteurs du parasite.



Vitamine A : Il peut être dangereux pour votre bébé car il peut provoquer des malformations chez le fœtus. Pour cette raison, il est recommandé de ne pas manger d’aliments riches en vitamine A, comme le foie, pendant les trois premiers mois de la grossesse.

Poisson : Eviter les poissons et crustacés fumés, marinés ou crus, car ils peuvent transmettre la listeria.

Café, thé et alcool : Certaines études montrent que la consommation de plus de 300 mg de caféine (trois tasses de café ou six thés par jour) est associée au risque de fausse couche. Essayez donc de ne pas dépasser cette quantité pour éviter tout danger. Quant à l’alcool, mieux vaut s’en passer absolument.



Ni un kilo supplémentaire pendant la grossesse

Vous pouvez facilement augmenter votre apport calorique de 200 à 300 calories par jour et augmenter votre poids de 9 à 15 kilogrammes. Bien que ces chiffres, et non le poids idéal, correspondent à une moyenne statistique, le poids final dépend donc de chaque femme.

Bien que la grossesse ne soit pas le moment idéal pour faire un régime, il faut oublier le mythe du « manger pour deux ». Au fur et à mesure que la grossesse progresse, vous ne pourrez probablement pas manger autant en une seule séance, vous devrez donc manger moins mais plus souvent.

Si vous avez décidé que la grossesse ne mettra pas fin à votre lignée et que vous souhaitez avoir une grossesse saine et en forme, sachez que ce n’est pas une bataille perdue. Suivez ces conseils pour savoir à quoi ressemble votre grossesse.

Avant la conception du bébé, vous pouvez avoir une idée du poids que vous pouvez prendre. Si vous êtes trop mince et que l’indice de masse corporelle ne dépasse pas 26, vous pouvez vous permettre de prendre jusqu’à 16 kilos pendant la grossesse.

Il est calculé à l’aide de la formule suivante, en fonction de votre taille et de votre poids.

Poids / (taille) ² = IMC
20 = Poids idéal
Entre 20 et 26 = Poids normal. Vous devez enchérir entre 11 et 16 kg.
<20 >> 26 = Surpoids. Vous devez enchérir entre 6 et 11,5 kg.

Toutes les femmes enceintes ne sont pas identiques sur la balance. Certaines femmes ne gagnent que 7 kilogrammes, et d’autres, bien qu’elles en gagnent 12, les perdent à la naissance. Dans tous les cas, les médecins prennent en compte d’autres facteurs pouvant favoriser la prise de poids : surpoids, âge supérieur à 35 ans, tendance à prendre du poids, mener une vie sédentaire, ne pas faire d’exercice, envie de ne pas allaiter…

Oui, vous ne savez pas combien vous devriez prendre, essayez notre calculateur de poids pendant la grossesse.

Organisation de la nutrition pendant la grossesse

Vous n’avez pas à vous en tenir à un régime strict de laitue et de dinde pour éviter la prise de poids pendant la grossesse. Ce qui ne signifie pas que vous abandonnez le premier beignet au chocolat que vous rencontrez.

Parfois, ne gagnant pas plus que la facture, certaines femmes enceintes s’abstiennent de manger, provoquant des malformations au fœtus et facilitant le risque d’accouchement prématuré. Il suffit d’adopter quelques principes simples pour une alimentation équilibrée qui répond aux besoins du moment. Pour ne pas vous sentir frustré et impuissant devant une assiette presque vide, consultez un nutritionniste, il saura vous apprendre de saines habitudes de vie et vous aider à choisir les aliments les mieux adaptés à vos besoins et les alternatives à tout ce qui met en péril votre poids idéal .

Si vous ne pouvez pas éviter ces aliments, vous aurez probablement besoin de faire de l’exercice pour stabiliser votre poids. Évidemment, vous n’aurez pas à courir un marathon, mais cela ne fait pas de mal de marcher, de nager ou de faire des exercices adaptés à la grossesse au moins trois jours par semaine. De cette façon, vous n’aurez pas à renoncer au croissant pour le petit-déjeuner.

Alimentation équilibrée au quotidien pendant la grossesse

Fruits 2-4 portions . N’oubliez pas qu’une portion équivaut à 100 grammes de fruits en tranches, un fruit moyen (comme une poire ou une pomme) ou trois prunes.

Céréales 6-11 portions . Une portion équivaut à une tranche de pain, 30 grammes de céréales ou 30 grammes de riz ou de pâtes.

Produits laitiers 3-5 portions . Une portion est un verre de lait, deux yaourts, 80 grammes de fromage frais ou flan.

Protéines 2-3 portions . Une portion est un filet de viande rouge, de poulet, de poisson ou deux œufs.

Légumes 3-5 portions . 225 grammes de légumes crus ou la moitié du poids de légumes cuits représentent une portion.

Huiles de 15 à 30 ml

Eau 2 litres

Vous etes peut etre intéressé:

Lorsqu’il se réfère à un “calculateur de grossesse et d’accouchement”, il cherche généralement à connaître le nombre de mois de grossesse ainsi que la date prévue de la naissance du bébé.

Retrouvez l’ensemble de nos bebe reborn fille, bebe reborn garçon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *